Urgence et rendez-vous : 450 430-6060

L'aspergillose 

L'aspergillose est une maladie respiratoire causée par un champignon, Aspergillus Fumigatus. Les Gris d'Afrique et les Amazones sont plus susceptibles que les autres espèces. Ce champignon est présent normalement en petites quantités dans l'environnement de l'animal. L'infection survient généralement chez des individus dont le système immunitaire est plus faible (malnutrition, stress) ou lorsque l'oiseau est exposé à un environnement fortement contaminé. 

Transmission
L'oiseau se contamine en inhalant les spores du champignon présents dans l'environnement. Les signes cliniques se traduisent par de l'abattement, une respiration avec le bec ouvert, le cou étiré, les ailes écartées et un mouvement de soufflet avec la queue. L'oiseau peut tout simplement manifester une difficulté à récupérer après un court exercice de vol, par exemple. Certains cessent de manger, d'autres sont simplement plus capricieux dans leur appétit. L'oiseau peut aussi cesser de parler, de chanter ou présenter un changement de la voix (parle ou chante «bizarrement» dernièrement).

Diagnostic
Il existe plusieurs tests permettant de détecter la présence de l'infection chez l'oiseau et ils s'avèrent tous essentiels afin d'obtenir le plus de précisions sur son statut infectieux. L'analyse sanguine permettra de détecter la présence d'une infection de manière non spécifique, puis de détecter la présence d'anticorps ou de l'ADN appartenant à l'agent lui-même. La détection de l'agent est plutôt difficile car il a tendance à s'accumuler en granulomes dans les sacs aériens de l'oiseau très rapidement. Il est donc présent dans le sang en petites quantités seulement et pour une courte durée, au début de l'infection. Les anticorps, quant à eux, vont apparaître dans le sang seulement 2 semaines après la contamination, donc il est possible qu'ils ne soient toujours pas présents au moment où les signes cliniques apparaissent et où le dépistage est réalisé. Ainsi, les tests sanguins sont limités dans leur capacité à nous informer réellement sur la présence de l'agent chez l'oiseau. Les radiographies permettent de déceler la présence de lésions compatibles avec l'Aspergillose dans les poumons et dans les sacs aériens. Lorsque des signes radiographiques sont détectés, l'endoscopie mérite d'être effectuée. Il s'agit du test le plus sensible, qui offre aussi la possibilité de traiter les lésions au système respiratoire directement. L'endoscopie consiste à entrer une caméra dans les voies respiratoires de votre oiseau en passant par un sac aérien. On peut ainsi voir les granulomes et y injecter directement l'antifongique, permettant de guérir cette maladie de la manière la plus efficace.

Traitement
Tel que mentionné plus haut, le traitement le plus efficace consiste à injecter l'antifongique directement dans les granulomes sous endoscopie, lorsque le test peut être effectué. Sinon, on peut administrer l'antifongique en nébulisation, c'est-à-dire en concentrant sa quantité dans l'air respiré par l'oiseau placé dans un incubateur. Deux traitements minimum sont nécessaires au courant de la première semaine de traitement. Une amélioration peut être observée dès le premier traitement chez certains patients. Un traitement par voie orale est également instauré conjointement au traitement par nébulisation pour une période pouvant aller jusqu'à 6 mois. Le traitement de l'Aspergillose n'est pas simple et demande beaucoup de temps et d'efforts!

Encore faut-il trouver la cause sous-jacente de cette infection! Les animaux affectés par l'Aspergillose ont la majorité du temps un système immunitaire affaibli et il est important d'en trouver la raison pour éviter les récidives. Le stress, la malnutrition, le manque de sommeil, les températures ambiantes trop froides sont tous des exemples de causes prédisposant à la maladie. Il est essentiel de les trouver, puis de les corriger rapidement pour assurer la bonne santé de votre oiseau!